Lisa Haagedoorn

Depuis que (Lisa, enchantée), en 2016, j’ai pris la décision de rejoindre l’entreprise familiale à temps plein, mon emploi est le plus agréable qui soit.

Quand j’étais gamine, je ne rêvais que d’une chose : devenir institutrice ! Mon diplôme d’études secondaires en poche, je me suis donc directement orientée vers une formation de professeur. J’y ai appris comment mettre efficacement sa voix, sa communication et son attitude à profit pour atteindre le but visé. J’ai ensuite pris conscience que je ne voulais pas donner cours mais plutôt mettre des mots sur un comportement. J’ai arrêté ma formation de professeur et me suis lancée dans des études de pédagogie.

Alors que j’étais en troisième année, j’ai eu la chance de pouvoir travailler pour moi-même. J’ai lancé « Opvoedsupport » (soutien éducatif) et accompagnais des enfants dans des écoles primaires et/ou chez eux. En outre, j’aidais des parents qui se posaient des questions en termes d’éducation et des professeurs à qui le comportement en classe posait problème.

Enfant, je ne me suis jamais réellement intéressée à l’hôtel. J’en avais même honte et mon rêve était de vivre dans une maison et d’ouvrir moi-même la porte d’entrée lorsque nous avions de la visite. Mais, pour rentrer chez nous, nous devions passer par la réception. Les employés avaient toujours des questions ou remarques et, dès lors, je n’arrivais jamais à rentrer « à la maison » mais on me mettait au travail. Il est tout à fait normal qu’un hôtel tourne 24/7. Plus jeune, je ne le comprenais pas.

En 2012, ma mère est devenue propriétaire unique de l’hôtel. Avec Johan, elle a porté l’hôtel à un autre niveau. Je suis tombée spontanément amoureuse de l’entreprise. J’ai réellement été prise au dépourvu. Je poursuivais mes études et commençais à douter sérieusement si un rôle m’était réservé dans l’hôtel. 
Ma mère m’a sagement conseillée : « L’hôtel ne s’enfuira pas. Tu pourras toujours y entrer par la suite. »

Même si le travail de pédagogue me procurait énormément de plaisir, en fin de compte, il ne me rendait pas heureuse. En 2016, j’ai fait le meilleur choix de ma vie ! Je me sens particulièrement privilégiée de pouvoir me rendre au travail, jour après jour, avec autant de plaisir.

L’hôtel Asterisk est une entreprise familiale et c’est ce qui nous rend uniques. Nous avons besoin les uns des autres pour faire d’Asterisk un succès. Johan et moi-même avons deux personnalités totalement différentes et, de ce fait, nous avons également nos propres tâches dans l’hôtel. 

J’ai hâte de vous rencontrer et de vous accueillir dans notre hôtel et de tout vous expliquer sur ma ville. J’espère que votre séjour chez nous vous donnera l’impression d’être dans un deuxième « chez vous ». Bienvenue à l’hôtel Asterisk.